quelques

gestes simples

De petits gestes qui font une grande différence

De simples gestes, repris par chaque visiteur, permettent à l’environnement de rester sain et de prospérer.

Vous croyez connaître les petites actions qui changent tout ?  On vous met au défi!

Regardez les pictogrammes ci-dessous, énoncez une signification pour chacun puis, vérifiez-en le sens exact!

OUI

  • Circulez dans les sentiers aménagés seulement. Les plantes de sous-bois ne pèsent pas lourd sous votre semelle!
  • Déposer les déchets dans les poubelles placées aux entrées. Oui, oui : tous les déchets!
  • Observez discrètement la vie au boisé. Autrement, vous ne verrez rien!

NON

  • Ne nourrissez pas les écureuils et ne laissez pas de nourriture sur le terrain. Nous aimons la faune au naturel!
  • Il est interdit de chasser. Êtes-vous surpris?!
  • Ne coupez pas d’arbres… Évidemment!
  • Ne cueillez pas de plantes. L’intégrité de la réserve doit être respectée.
  • Il est interdit de faire des feux. Feu = danger pour la flore et la faune. Mais vous le saviez déjà!
  • Strictement interdit de promener votre chien. Oui, c’est tentant. L’endroit est beau. Mais la présence des chiens dérange la faune qui s’installe au boisé, ainsi que les promeneurs en quête de tranquillité.
  • Vous ne pouvez pas circuler à vélo. Des supports à bicyclettes vous permettent de laisser vos montures aux entrées de la réserve.
  • Ce n’est pas la place pour camper! Cette activité n’est pas compatible avec la vocation du boisé.
  • Le géocaching n’est pas permis. La recherche d’une cachette et le passage des participants entraînent une dégradation du milieu.

Canis non grata ou pourquoi laisser Pitou à la maison

Le Boisé des Douze est un endroit merveilleux pour une promenade… sans votre chien.

Eh oui, la présence d’animaux domestiques est incompatible avec les objectifs de préservation du milieu. Voici pourquoi.

La protection des populations

Les animaux sauvages décèlent rapidement la présence de votre animal de compagnie et cela entraîne souvent un stress qui aura des impacts sur leurs comportements d’alimentation, de reproduction, etc.

De plus, un animal domestique peut causer des dommages réels aux populations d’animaux du boisé. Les oiseaux nichant au sol, le lapin à queue blanche, la mouffette, la taupe et les autres petits animaux peuvent devenir la proie de chiens ou de chats.

La quiétude des usagers

La quiétude est l’élément le plus recherché par la vaste majorité des visiteurs. Malgré la bonne volonté des maîtres, les chiens peuvent aboyer ou encore inquiéter les autres usagers. De plus, la présence des animaux domestiques fait fuir les animaux sauvages que les visiteurs tentent d’observer.

La santé et la sécurité de votre animal

Les animaux domestiques peuvent être porteurs et récepteurs de maladies qui risquent d’avoir des conséquences sérieuses : les tiques, les vers intestinaux, la giardiase et même la rage sont des infections possibles pour votre animal. Les bêtes sauvages comme le renard et le raton laveur pourraient également infliger des blessures à votre animal préféré.

 

Pour savoir où promener Pitou

Parcs et espaces verts qui acceptent les chiens à Saint-Hyacinthe.

Le Boisé de la crête Saint-Dominique accepte aussi les chiens en laisse.

Pour rapporter une infraction

En semaine: Société protectrice des animaux de Drummondville SPAD 1 855-472-5700 info@spd.ca
En fin de semaine: Sureté du Québec 450 310-4141 ou *4141 sur cell

Pour consulter la règlementation municipale http://www.st-hyacinthe.qc.ca/services-aux-citoyens/reglementation-municipale.php#C

« Les endroits les plus agréables sont souvent les plus vulnérables.»
Céline Lussier Cadieux,
Fondatrice et présidente de la réserve naturelle du Boisé-des-Douze

Quelques gestes simples pour protéger le boisé

Pour participer à la protection du boisé, nul besoin d’entreprendre de grands travaux!
Ce poème résume bien les principes du mouvement Sans Trace.

Mémorisez-le!

L’éthique du promeneur
Dans le boisé
Où j’aime aller
Tout ce que je ramasse
C’est ce que j’ai apporté
Tout ce que je laisse
C’est ma trace dans le sentier
Tout ce que je tue
C’est le temps
Ce boisé, je veux le conserver
Je vais t’y amener